SYRIANE FAURE OSTÉOPATHE POUR ADULTE À LYON

De plus en plus d’ adultes font appel à l’ ostéopathie pour soulager leurs maux liés à des troubles musculo-squelettiques; En effet, notre mode vie est loin de ménager notre corps . A force de postures inadaptées que ce soit au travail ou de mouvements répétitifs dans la vie quotidienne , certaines parties du corps souffrent de sur sollicitations . D’ abord, quasi asymptomatiques, les problèmes surviennent quelques semaines ensuite: douleurs ou raideurs et gênes sont ressenties lors des mouvements et/ ou au repos. Si le problème n’ est pas traité et la mobilité corporelle restaurée , des complications sont à attendre avec le temps : arthrose par usure prématurée d’ une ou plusieurs articulations ; pathologies chroniques récidivantes : douleurs dorsales, sciatique, lumbago, voire hernie discale etc. Syriane Faure Ostéopathe, questionne tout d’ abord le patient afin de prendre en compte l’ environnement de travail, familial, ainsi que les habitudes de vie qui permettront une meilleure compréhension du mécanisme qui a produit ces symptômes et donc d’ optimiser le traitement ostéopathique. Car, elle considère dans sa consultation le patient dans sa globalité et non pas seulement la zone douloureuse ou peu mobile.

Le champ de l’ ostéopathie concerne le corps humain en entier et prend en compte d’ autres problématiques de l’ adulte:

Dans les migraines et céphalées, le travail cranio-sacré revêt toute son importance car il permet une libération des structures anatomiques , tels que les nerfs et les vaisseaux, de tensions duremériennes excessives qui entravent une bonne circulation ou sont responsables de névralgies et décharges électriques douloureuses. Ce travail , couplé avec d’ autres manipulations douces osseuses périphériques, viscérales… , soulage le patient de ses symptômes ou en espace les crises.

Par les soins apportés à son cabinet, Syriane Faure ostéopathe à Lyon, soulage les troubles digestifs , problématiques très récurrentes dans les motifs de consultations. Le stress, notre mode d’ alimentation ..sont des exemples de facteurs qui influencent directement le système digestif; parfois discret au début, des symptômes tels que : ballonnements, éructations répétées , reflux acide, constipation , diarrhée , augmentation exagérée de la motricité intestinale …prennent une place de plus en plus importante dans le quotidien , pour devenir gênants voire dans certains cas invalidants avec une détérioration de la vie sociale pour l’ individu. L’ ostéopathie permet de travailler l’ organe et son environnement ( les systèmes d’ attaches ligamentaires, les différents plans de glissement des organes.. , la vascularisation , l’ innervation ) ainsi que d’ autres parties du corps en lien avec la problématique du patient.

Les troubles gynécologiques et/ ou urinaires quant à eux sont des motifs de consultations assez méconnus du public. Par exemple, dans le cas d’ endométriose , l’ostéopathie peut vous aider à diminuer la douleur : recherche des structures viscérales ayant perdu leur mobilité par rapports à celles qui sont autour dans le but de détecter et lever des adhérences causant des tractions excessives , des irritations qui produisent une douleur. Le travail du bassin osseux ainsi que la relation cranio- sacré ( lien hormonal) ,la vascularisation et l’ innervation seront des éléments majeurs du traitement afin de lever les blocages et assurer le fonctionnement optimal du système.

Ostéopathie/chirurgie/cicatrice:

L’ intervention chirurgicale en elle même n’ est pas un acte bénin puisque’ il y a section des tissus , ablations de certaines structures parfois. Le corps aura besoin de cicatriser dans les meilleures conditions possibles. Une consultation ostéopathique pré-opératoire permettra de lever toutes tensions tissulaires et mécaniques qui pourraient entraver une vascularisation et innervation optimale , pourtant primordiale à une bonne cicatrisation. Il est nécessaire de garder en mémoire qu’ une intervention chirurgicale peut durer très longtemps . Nous ne le voyons pas mais sur la table d’ opération, le patient est positionné dans des conditions souvent non physiologiques de postures qui vont créer dans les semaines qui suivent l’ intervention, de vives douleurs et tractions gênantes. Par exemple , une ablation de la thyroïde ( ou thyroïdectomie) dure en moyenne 2 h parfois 3h pour les cas compliqués. Sur la table d’ opération, la position de la tête en extension permet au chirurgien d’ avoir un bon accès à la loge avant du cou , mais génère du fait de l’ immobilité pendant la durée de l’ intervention, de fortes tractions sur le rachis cervical notamment. La douleur au réveil est certes, soulagée par des médicaments mais les tractions mécaniques persisteront . Après cicatrisation complète, une séance d’ ostéopathie post-opératoire va lever les adhérences tissulaires dues à l’ acte chirurgical et redonner la mobilité aux tissus et structures avoisinantes ( os, tissus mous..).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :